homiris ou verisure

Afin de permettre aux personnes à mobilité réduite ou bien aux seniors de se déplacer aisément dans les différents niveaux de leur habitation, les monte-escaliers sont les solutions idéales. Parmi les modèles les plus courants, on retrouve le fauteuil électrique et tournant. C’est un réel investissement. En effet, son installation demande un certain budget. En plus de la main d’œuvre, il faut compter le modèle, les options, la marque choisie et les difficultés d’installation. Ce dernier critère influe beaucoup puisqu’un escalier tournant demande diverses adaptations. Et il est possible de bénéficier de certaines subventions pour que la facture ne soit pas trop lourde.

Le formulaire ci-dessous vous permettra d’obtenir un devis rapidement et sans obligation pour votre monte escalier.

Les modèles d’escalier tournant

L’installation d’un monte-escalier dépend du modèle d’escalier tournant qui existe dans l’habitation.

  • Le modèle classique se compose d’un ou de plusieurs quarts tournants. Au niveau du palier, l’angle est de 90° et c’est toujours le même en fonction du niveau.
  • L’escalier en colimaçon dispose d’une structure hélicoïdale avec une rangée de marches qui est enroulée autour d’un pilier central.
  • L’escalier courbe quant à lui est un modèle qu’on retrouve surtout dans les maisons de haut standing. L’escalier suit la forme arrondie de la ligne.

Les particularités du monte-escalier électrique et tournant

Le monte-escalier électrique et tournant va suivre les lignes de l’escalier, quel que soit le modèle tournant. Le rail avec lequel va circuler le fauteuil peut être fixé soit à la rambarde soit au mur. Comme pour les autres monte-escaliers, le mécanisme fonctionne à partir d’une télécommande.

En option, le propriétaire peut choisir un siège rabattable pour ne pas encombrer quand il n’est pas utilisé. De nos jours, les modèles de monte-escalier électriques peuvent fonctionner même s’il y a une coupure de courant. En effet, ils fonctionnent à partir d’une batterie. Et les fabricants conseillent souvent d’en avoir une de rechange pour éviter d’être pris au dépourvu. Ce dispositif peut se présenter sous la forme d’un fauteuil, mais il est possible d’en avoir un sous forme de plateforme.

Les critères déterminant le devis d’un monte-escalier électrique et tournant

Avant d’acheter un monte-escalier, il est nécessaire de faire appel à un professionnel qui va faire un état des lieux afin d’établir le prix de votre projet. Ce dernier se base sur divers points : le nombre de pallier, la forme de l’escalier, les angles, les changements de pente…

En résumé, plus l’escalier est compliqué, plus l’installation du fauteuil élévateur va l’être. Et cela va engendrer encore plus de dépenses. Il ne faut pas négliger non plus l’impact des options choisies sur l’établissement du devis pour un monte-escalier électrique et tournant. Il est nécessaire aussi de prendre en compte la marque, les spécificités du mécanisme ainsi que les personnalisations dans les finitions. Cette dernière partie concerne surtout le coloris, la matière du fauteuil, le rembourrage…

Combien peut coûter un monte-escalier électrique et tournant ?

En moyenne, un monte-escalier tournant nécessite un budget minimum de 7.000 euros, qui peut aller jusqu’à 8.000 euros. Ces prix ne sont pas exhaustifs et tout dépend des fabricants. Chez certains d’entre eux, un modèle ¼ tournant se propose à un prix de départ de 8.300 euros.

Pour un fauteuil destiné à un escalier 2/4 tournant, il est recommandé de prévoir au moins dans les 9.500 euros. S’il s’agit d’un monte-escalier de marque très connue, il est possible de débourser jusqu’à 10.000 euros. Pour ne pas se tromper, il est alors conseillé de demander au moins trois devis venant de prestataires différents. Et pour ces devis, les offres doivent être à peu près les mêmes.

Possibilité de bénéficier d’aides pour l’achat d’un monte-escalier électrique et tournant

Il est possible de bénéficier d’une aide dans l’installation d’un monte-escalier électrique et tournant. Ces subventions ou encore ces rabais au niveau des taxes vont permettre de faire baisser la facture d’installation d’un monte-escalier électrique et tournant.

–       Le crédit d’impôt

Il concerne les dépenses affiliées aux équipements des résidences principales des personnes à mobilité réduite ou des seniors. Les bénéficiaires de cette faveur de l’État sont les propriétaires, les locataires, ainsi que les résidents à titre gratuit. Les conditions sont simples : les matériels doivent être fournis par un unique fabricant et la pose également, le plafond est de 5.000 euros pour une personne seule, 10.000 euros pour un couple et 400 euros par personne à charge. Ce crédit d’impôt est fixé à 25% du montant total des dépenses.

–       Prestation à la compensation d’un handicap

Qui est versée par le conseil général.

–       L’agence nationale pour l’amélioration de l’habitat

Propose son aide aux locataires et occupants dans le secteur privé qui ont besoin d’aménager leur résidence.

–       Les caisses d’allocation familiale, les caisses de retraite ou organismes de gestion du 1% logement…

 

Installation d’un monte-escalier électrique et tournant dans une copropriété

La loi relative à la réalisation de travaux destinés à améliorer l’accessibilité aux personnes à mobilité réduite n’est pas applicable obligatoirement aux copropriétés anciennes. Cependant, la loi du 11 février 2005 sur l’accessibilité permet la mise en place de monte-escalier dans les parties communes d’une copropriété. Il est à noter que la réalisation de ces travaux d’aménagement doit avoir l’aval des copropriétaires en majorité.

Une décision prise en assemblée sera donc nécessaire, mais elle peut être contestable par les autres membres de l’assemblée s’ils estiment que ces nouveaux dispositifs risquent de gâcher l’esthétique de l’immeuble. Cette action se fera par voie de justice. Pour rappel, la loi sur les travaux d’accessibilité aux parties communes impose l’installation de :

  • Rampe d’accès
  • D’un ascenseur particulier ou
  • D’un monte-escalier.

Mais, quel que soit les travaux à effectuer, le propriétaire est toujours obligé de tenir informer les autres copropriétaires de son projet.

Paiement de la facture de la mise en place d’un monte-escalier électrique et tournant dans une copropriété

Comme l’installation d’un monte-escalier tournant et électrique nécessite l’accord de la majorité des copropriétaires, le budget alloué aux travaux d’aménagement sera intégralement à la charge du copropriétaire demandeur. Il est à remarquer que cette initiative peut donner droit à des aides financières comme les crédits d’impôt ou encore la réduction de la TVA. Des aides spécifiques sont également possibles.

L’octroie de ces dernières dépendra du niveau d’autonomie ou du handicap dont est victime le demandeur. Les demandes de subvention sont à déposer auprès de l’Agence nationale de l’habitat ou Anah, du département ou bien de la MDPH. Les caisses de retraites sont également aptes à prendre ces demandes d’aides. Par contre, si plusieurs copropriétaires peuvent bénéficier de l’installation d’un fauteuil élévateur tournant et électrique, dans ce cas il est possible que les frais engendrés par les travaux d’installation soient partagés entre eux.

verisure ou homiris
Call Now ButtonAppeler