urgence depannage serrurerie

Avec l’âge, il arrive que certaines personnes âgées n’arrivent plus à se déplacer aussi aisément que dans leur jeunesse. Monter les escaliers dans leur propre maison depuis une véritable épreuve, parfois même un réel danger. C’est pour cela que les monte-escaliers ont été conçus. Ces machines sont mises au point pour faciliter le quotidien des seniors chez eux. Mais en contrepartie de la praticité du monte-escalier, il y a le budget qui peut s’avérer plus ou moins élevé. Cela dépend du modèle, mais aussi des travaux d’installation. Il existe sur le marché divers types de monte-escalier : le droit, le tournant et le sur-mesure ou encore celui pour l’extérieur.

Le formulaire ci-dessous vous permettra d’obtenir un devis rapidement et sans obligation pour votre monte escalier.

Le principe du monte-escalier

Quel que soit le modèle, le monte-escalier se compose de trois éléments : le fauteuil, le moteur et support de guidage. Pour circuler entre les paliers, ce dispositif est pourvu d’une télécommande pour l’actionner. Au tout début, ces sièges se déplaçaient grâce à une prise sous secteur. Mais le fil s’enroulait assez souvent bloquant après le mécanisme. L’évolution a fait que désormais, le monte-escalier fonctionne avec un moteur composé de deux batteries.

Ainsi, le fauteuil peut se déplacer sans problème même s’il y a une panne de courant. Les batteries se rechargent durant quatre heures et ont une durée de vie entre 5 et 6 ans. Détail à prendre en compte : les monte-escaliers doivent respecter une norme en matière de vitesse. Selon la marque, la célérité est fixée entre 0.10 à 0.15 mètre par seconde.

Quel modèle de monte-escalier choisir ?

Il existe divers modèles de monte-escalier. Les plus courants sont :

·      Le monte escalier droit

Adapté aux escaliers droits, le monte-escalier droit s’installe sur des escaliers sans courbes avec des marches à hauteurs égales et une pente régulière. Il est surtout réservé aux personnes à mobilité réduite. Quel que soit le modèle d’élévateur, la difficulté technique reste toujours la largeur de l’escalier. En effet, il est à noter qu’il est nécessaire de disposer d’un espace de 63 cm au moins pour le déploiement du mécanisme.

En dehors de cela, le modèle droit est facile à installer. Le rail simple ou double est adapté le long de l’escalier, et peut être soit fixé à une rampe soit à un mur. Certains fauteuils aussi sont rétractables et n’encombrent pas de place quand ils ne sont pas utilisés.

·      Le monte-escalier tournant

Le monte escalier tournant s’adapte donc aux escaliers à courbes ou à virages. Il s’installe sur tout type d’escalier :

  • Le modèle classique qui se compose d’un ou plusieurs quarts tournants. Au niveau des paliers, ces quarts tournants proposent un angle de 90° chacun.
  • Le style colimaçon se distingue par sa rangée de marche enroulée autour d’un pilier central. Cette structure hélicoïdale est parfaite pour les petits espaces.
  • Le genre courbe quant à lui se retrouve plus dans les maisons de standing. L’escalier suit une ligne arrondie avec son propre angle.

La difficulté pour ce modèle de monte-escalier se trouve dans l’installation du fauteuil. Pour l’escalier classique, il suffit d’installer le rail, par contre pour celui à courbe ou en colimaçon, c’est une toute autre affaire. En plus de l’espace minimum nécessaire de 63 cm, le positionnement des rails nécessite l’intervention d’un professionnel. Comme il s’agit d’un modèle sur-mesure, une étude de faisabilité doit être faite avant tout établissement d’un devis.

·      Le monte escalier extérieur

Pour ce modèle de fauteuil élévateur, il est conçu pour permettre la montée des marches menant à la maison ou au jardin ou encore au garage. Sa spécificité se trouve dans le traitement particulier de chaque élément pour qu’il soit résistant aux intempéries quelle que soit la saison.

Chaque pièce doit être également être renforcée. Ce modèle extérieur dispose des éléments de base d’un monte-escalier. Cependant, la télécommande doit être étanche puisque le siège est installé dehors, donc il doit être à l’épreuve de la neige et de la pluie. Chaque élément métallique sera traité anti-humidité ou conçu en matière inoxydable. Le fauteuil sera traité anti-UV et une housse de protection est recommandée pour le préserver quand il n’est pas utilisé.

Qu’est-ce qui impacte le prix d’un monte-escalier ?

Divers critères influent sur le budget à réserver pour la mise en place d’un monte-escalier chez soi.

·      La configuration de l’escalier

En fonction du modèle d’escalier, la pose des rails est déjà différente. S’il s’agit d’un modèle droit, le rail simple ou double s’installe facilement. Par contre pour le tournant, la longueur du rail est déjà une nette différence. Plus l’escalier comporte de courbe ou de quart tournant, plus le rail sera long, plus le prix sera élevé. Le nombre de palier impacte aussi sur le prix puisque l’installation du rail sera plus complexe s’il en existe plus d’un.

Et dans le cas où la largeur de l’escalier ne permet pas d’avoir au moins les 63 cm nécessaires pour l’installation, il faut prévoir d’autres mécanismes en plus. Il sera obligatoire de mettre en place soit un pivot négatif soit un pivot automatique, et cela signifie encore plus de dépense.

·      La difficulté d’installation

Lors de l’installation, plusieurs paramètres sont à prendre en compte. En dehors du style de l’escalier, des frais d’entretien sont aussi proposés la plupart du temps par les fabricants. Le prix de mise en place du monte-escalier dépend aussi de la complexité d’installation.

Plus le mécanisme est difficile à installer plus il va coûter cher au final. La technologie choisie pour le fauteuil en plus de la configuration de l’escalier font partie des critères influant le prix. La marge de manœuvre de l’installateur est nettement réduite s’il installe le fauteuil élévateur sur un escalier tournant. Le montant de la facture varie en fonction des prestataires, l’établissement d’un devis est donc fortement conseillé.

·      Les matériaux et la finition

En dehors du modèle de base du monte-escalier, les matériaux utilisés ainsi que le design ont aussi un impacte sur le prix. Les rails les plus courants sont en acier et en aluminium anodisé. Le fauteuil quant à lui peut être en cuir, en vinyle ou en tissu. Il est possible aussi de le personnaliser si les moyens le permettent. Pour le monte-escalier extérieur, le mécanisme en entier doit être traité contre l’humidité et les rayons UV. Ne pas oublier aussi la housse de protection pour le fauteuil quand il n’est pas usité.

·      Les options

Lors de l’achat du monte-escalier, le fabricant peut proposer soit des options qui sont déjà intégrées au modèle, soit des options supplémentaires. Les premières sont celles fondamentales et qui sont installées par défaut et surtout respectant la norme. Ce sont par exemple la ceinture de sécurité, le système de freinage, la détection d’obstacle, les points de charge, électrique ou manuel… Pour la personnalisation, il y a le type rail, le style relevable, un siège pivotant, un revêtement particulier, une couleur… Toutes ces options en plus vont s’ajouter à la facture finale.

·      La marque

Enfin, un des critères qui a un impacte sur le prix d’un monte-escalier, c’est la marque du modèle. Quel que soit le produit, la plupart du temps, la notoriété d’une marque influe toujours sur le prix d’achat. Ce choix permet d’avoir une garantie sur la qualité du produit. Ajouté à cela la particularité d’un fauteuil ou son mécanisme, et la facture sera encore plus élevée. Ainsi un monte escalier Stannah coutera plus qu’un monte escalier sans marque. Mais la qualité de l’installation et de l’engin sera différente.

Les aides financières

Le projet d’acquisition d’un monte-escalier peut donner droit à une aide-financière. L’Etat peut proposer par exemple deux options :

  • Le crédit d’impôt dont le montant sera de 25% de la facture d’achat et d’installation. Un plafond est cependant imposé : 5.000 euros pour une seule personne, 10.000 euros pour les couples et 400 euros de plus selon les personnes à charge.
  • La TVA réduite concernant les travaux de transformation, d’entretien, d’amélioration pour les habitations de plus de deux ans. La TVA sera de 5.50% et touchera les locataires et les propriétaires.

En dehors de l’Etat, l’Agence Nationale de l’Habitat ou ANAH peut aussi proposer une subvention. Elle sera de 35 à 50% du montant total des travaux. Elle ne dépassera pas le seuil maximal de 7.000 euros. D’autres organismes peuvent également aider l’achat et l’installation d’un monte-escalier. Diverses aides sont aussi possibles comme l’APA ou l’Allocation Personnalisée d’Autonomie, celles accordées par les mutuelles, la sécurité sociale, les collectivités territoriales ou encore le Centre Communal d’Action Sociale (CCAS), la Maison Départementale des Personnes Agées (MDPH)…

Call Now ButtonAppeler